Mobilier de jardin en bois : comment en prendre soin ?

Rien de tel qu’un mobilier de jardin en bois pour embellir votre déco extérieure et profiter d’un espace dans lequel il fait bon lézarder. Mais si vous voulez pouvoir en profiter pendant de longues années, il va falloir en prendre soin ! Voici quelques gestes essentiels pour l’entretenir !

Le nettoyage

Au quotidien, le mobilier de jardin en bois se contente d’un simple coup d’éponge humide. Une à deux fois par an, vous pouvez procéder à un nettoyage plus profond. Utilisez simplement une brosse dure et une eau savonneuse. Procédez au nettoyage par beau temps, afin que le séchage soit rapide et complet. Même les essences imputrescibles, comme le teck, peuvent prendre une vilaine teinte grisâtre si elles restent humides trop longtemps ! Si vous avez choisi un mobilier en rotin ou en osier, la poussière peut s’incruster : n’hésitez pas à utiliser votre aspirateur pour l’éliminer, puis passez simplement un chiffon humide.

Un traitement adapté

Votre mobilier de jardin doit être traité régulièrement afin de nourrir le bois et de le protéger. Il existe différents traitements, disponibles dans les enseignes spécialisées et faciles à appliquer. Le choix du traitement dépend de l’essence de bois. Le pin nécessite l’application d’une lasure spécifique, aux propriétés fongicides et insecticides. Le teck demande quant à lui un traitement à l’huile. En cas de tache, vous pouvez user d’un dégriseur ou poncer le bois et le traiter.

L’hivernage

Pour qu’il conserve tout son éclat, l’idéal est de remiser votre mobilier en bois à l’automne. Pour procéder à l’hivernage, nettoyez vos meubles et assurez-vous qu’ils sont bien secs. Rangez-les dans un lieu sec, de préférence bien aéré. L’idéal est d’utiliser une housse de protection afin d’éviter tout incident. Privilégiez un modèle respirant, pour éliminer tout risque de moisissure. Pensez aux coussins et matelas : frappez-les pour bien les dépoussiérer et lavez les housses avant de les ranger. Vous avez craqué pour un barbecue Weber ? Souvenez-vous qu’il doit lui aussi être rangé à l’abri !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *